Télétravail : les tendances pour les années à venir

Contrairement aux idées reçues, travailler en tant que freelance ou indépendant ne se résume plus à rester seul derrière un ordinateur, constamment enfermé dans un bureau. Aujourd’hui, il existe de nouvelles structures spécialement dédiées aux indépendants qui souhaitent travailler en communauté afin de favoriser leur bien-être et leur motivation. Workations, coworking et coliving : dans cet article, nous faisons le point sur ces tendances qui constituent l’avenir du télétravail.


L’essor prochain des workations en France


L’essor d’un nomadisme digital est un véritable phénomène de société qui a donné naissance à plusieurs nouvelles pratiques, à l'instar du coworking. Libre de toute contrainte horaire et salariale, le nomade digital peut travailler dans un café, dans un jardin, dans un hôtel ou encore dans un espace de coworking. Et plus récemment, ce sont les workations qui séduisent les nomades digitaux à la recherche d’un environnement convivial afin de lier l’utile à l’agréable.


Le terme “workation” est issu de l’anglais “work” (travail) et “vacation” (vacances). Un espace de workation est donc le lieu idéal pour bénéficier de bureaux de travail partagés et bien équipés, tout en profitant de la vie en communauté. En effet, le concept de workation allie la force des espaces communs de travail et de loisirs ou d’autres services spécifiques liés à la relaxation. Les retraites de workation sont aussi une belle occasion de faire des rencontres enrichissantes et de se créer un réseau en tant qu’indépendant.


Au-delà de favoriser le vivre ensemble, les retraites de workation permettent aux nomades digitaux de booster leur productivité et leur créativité au quotidien. Considéré comme le tourisme du futur, le workation est idéal pour les indépendants en déplacement régulier, les


étudiants ou encore les voyageurs d’affaires. Et pour faire les choses jusqu’au bout, autant que le workation soit implanté dans un lieu dépaysant qui inspire le calme et la sérénité d’esprit.





Coworking, coliving et les nouveaux bureaux au vert


À mi-chemin entre la colocation et le coworking, il existe aussi ce qu’on appelle le “coliving”. Pour bien comprendre, il faut d’abord faire la distinction entre le coworking, la colocation et le co-habitat (ou “habitat participatif”). De plus, il faut savoir que le “co-working” signifie travailler ensemble, tandis que le “co-living” désigne le fait de vivre ensemble. Une expérience en co-living consiste alors à vivre et travailler sous le même toit que d’autres travailleurs indépendants.


En France, on compte déjà près de 2500 espaces de coworking 2 500 Tiers-Lieux répartis sur l’ensemble du territoire.


Et pourtant, ces espaces ne suffisent plus. Désormais, de nombreux freelances font le choix d’allier colocation et coworking afin de partager les frais, profiter d’un espace moderne avec du matériel de qualité, centraliser les ressources et tout simplement : vivre ensemble. Le coworking qui devient coliving, c’est une nouvelle forme de colocation, mais surtout un nouveau modèle qui permet de casser la routine et de fuir la solitude. Grâce à l’adaptation des équipements et des hébergements existants, le coliving ne cesse de monter en popularité auprès des travailleurs indépendants, et ce n’est que le début d’une nouvelle ère !


À la recherche d’un bureau avec vue sur… vache ? C’est désormais possible à moindre coût grâce au système de workation d'Outwork. En effet, Outwork vous offre des espaces partagés de coworking et coliving à seulement 1h30 en train de Paris ! Une opportunité de se reconnecter à la nature, mais aussi à l’Humain.







#futureofwork #outwork #remotework #workenjoy #workation #coliving


29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout