Allier travail et bien-être : la semaine de la QVT

La semaine du 20 juin n’était pas uniquement placée sous le signe de la musique et de l’été mais aussi et surtout de la QVT, un acronyme désignant la qualité de vie au travail.

Organisée par Anact Aract la semaine de la QVT propose, depuis maintenant 18 ans, des temps d’échange et de réflexion entre différentes entreprises pour promouvoir ce concept et le faire entrer de plus en plus dans notre quotidien. Mais finalement, qu’est-ce que la qualité de vie au travail ?




La QVT, quésaco ?


En 2013 l’ANI (Accord National Interprofessionnel) a défini ce concept de la façon suivante : « la manière de regrouper sous un même intitulé les actions qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail pour les salariés et la performance globale des entreprises”. Bien que peu concret ce terme est fondamental et désigne en fait la démarche adoptée par les entreprises et leurs employés pour améliorer le bien-être de chacun dans son environnement de travail. Ce terme générique regroupe ainsi une multitude d’éléments et d’actions variés qui peuvent être mis en place et qui concernent des thèmes aussi divers que l’ambiance, l’égalité hommes/femmes, les conditions de travail, le degré d’autonomie des collaborateurs, l’intérêt au travail ou encore la culture d’entreprise.

Mais tout cela, dans quel but ?



L’importance du bien-être au travail


Tous ces points, s’ils sont traités correctement, permettent un engagement plus fort des salariés dans leur travail et l’entreprise et conduisent alors à des gains de performance et d’innovation. De fait la poursuite de cet objectif concourt à la recherche de 3 enjeux distincts, bénéfiques aussi bien à l’entreprise qu’aux salariés qui y travaillent, que voici :

  • des enjeux du travail relatifs à la santé des collaborateurs et à la qualité de leur engagement. De tels enjeux se reflètent à travers des valeurs comme le sens du travail, le droit à l’erreur ou le sentiment d’utilité. Agir sur ces derniers permet non seulement une amélioration dans le management et un développement de l’initiative mais aussi et surtout de l’innovation sociale.

  • des enjeux sociétaux qui, pris en compte, renforcent le sentiment d’équité et la loyauté à l’entreprise, accroissent la cohésion et favorisent le maintien dans l’emploi. En prenant en compte les caractéristiques des salariés ces enjeux se centrent sur des questions telles que le télétravail, la conciliation de la vie professionnelle et privée ou encore le soutien au retour à l’emploi par exemple.

  • des enjeux du marché qui renvoient aux exigences des clients et qui, pris en charge, assurent un développement du milieu professionnel et une réduction du stress. Source d’innovation, les enjeux du marché procurent alors un sentiment de sécurité quant à l’avenir professionnel.

Mais comment agir sur ces enjeux en tant que dirigeant d’entreprise ?



Outwork et la QVT


Si la réponse à cette question n’est pas unique, nous proposons chez Outwork une manière d’y répondre et d’adresser les trois enjeux de la QVT au travers de notre expérience unique de télétravail collectif. Faire travailler ses équipes chez Outwork c’est s’assurer d’une cohésion d’équipe plus forte grâce à nos trois livrables fondateurs : bien travailler, bien manger mais aussi bien dormir.

Ainsi, la notion centrale de travail est assurée par la qualité et la multiplicité des éléments sur place : bureaux, double écrans, projecteurs, salles de réunions insolites … autant de détails qui font d’Outwork, un véritable deuxième bureau où il fait bon travailler. Car améliorer la qualité de vie au travail passe aussi par l’environnement de travail, chez Outwork nous ne nous limitons pas aux espaces de coworking “classiques”. La communauté est libre de travailler où bon lui semble mais ce, toujours dans des endroits accueillants, chaleureux et ressourçants en plein cœur de la nature. Est-il possible de faire plus dépaysant, apaisant et convivial, qu’une réunion en plein cœur d’un domaine herbacé de 4 hectares ?


Au-delà de ce besoin logique s’ajoute celui plus naturel de manger. Les repas partagés chaque jour par l’ensemble de la communauté, tout comme le sont les multiples activités sur place, sont autant d’occasions de créer du lien, de renforcer la cohésion au sein des équipes et de sources de partage. Et qui dit salariés détendus et joyeux, dit salariés volontaires et d’autant plus performants dans leur travail !

Et pour finir le confort de nos chambres permet un sommeil réparateur pour démarrer de bon pied le lendemain !



Mais comment intégrer Outwork dans le quotidien des salariés ?


Chez Outwork nous avons imaginé un système de crédits correspondant à plusieurs nuitées dans l’un de nos lieux labellisés. Détenteur d’une somme de crédits, chaque collaborateur, peut, dès lors qu’il en ressent le besoin, vivre cette expérience unique de travail au cours de l’année.

Au même titre que les abonnements à la salle de sport sont aujourd’hui monnaie courante et partie intégrante des solutions QVT d’une entreprise, ne pourrait-il pas en être de même avec l’instauration et la mise en place de crédits télétravail Outwork au sein même des entreprises ?


#futureofwork #workation #qvt #semainedelaqvt

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout